Fist

Le XXe siècle aurait inscrit une seule innovation au répertoire des pratiques sexuelles : le fist fucking. Fallait-il en rester à cette doxa popularisée par nombre d’intellectuels et de chercheurs ? Combinant érudition historique, réflexions théoriques, récits à la première personne, quasi-poèmes en prose, Fist peut se lire au choix comme une apostille à Histoire de la sexualité de Michel Foucault ou comme un roman queer.
La singulière généalogie érotique qu’il nous propose s’ouvre sur des photographies de Robert Mapplethorpe et se clôt par une relecture du Cantique des cantiques. Entretemps, on aura visité Les Catacombes, mythique club privé du San Francisco des années 1970 ; relu Koltès, Sade, Homère, Ovide, Ronsard et Henry James ; croisé Amerifist, acteur star de ce sous-genre du cinéma porno ; compulsé des traités de médecine du XIXe siècle pour y découvrir d’étranges prescriptions ; passé des petites annonces sur des sites spécialisés ; fait quelques rencontres et pris rendez-vous chez un proctologue…
Réduire le fist fucking à la violence du « poing » est un contresens. Le plaisir civilise la main pour mieux réinvestir les puissances imaginaires du corps, dans une union improbable qui pourrait bien aussi s’appeler « amour ».

Pour affronter plus librement le public, l’auteur a choisi le pseudonyme de Marco Vidal.

 

 

Version Papier 13 €
Version Numérique 9,99 €
ISBN 9782355220869
ISBN numérique 9782355220876
Parution
Nb de pages 160
Dimensions 140 x 205 mm

Table des matières

1. 28 juin 20122. les mots et la chose
3. Les Catacombes
4. Cynthia Slater
5. Canard-lapin
6. Jean-Luc
7. Premiers pas
8. Un, deux, trois, quatre… sphincters
9. Glaçant le feu en son centre
10. Autres deals
11. Pal
12. La lance-meurtre et la main d’Achille
13. Avec ou sans gant
14. Vagin
15. Le Dr B de l’hôpital B
16. Sigmoïde
17. Accidents
18. Jonas
19. Coup de poing
20. La fissure
21. Tui Na
22. Fin de partie
23. Cantique du fist
Sources non précisées dans le texte