Marx, mode d’emploi


Dans les années 80, en pleine offensive néolibréale, le magazine Newsweek pouvait titrer, triomphalement : « Marx est mort. »
Mais les spectres ont la peau dure. Aujourd’hui, Marx est de retour. En ces temps de crise fracassante du capitalisme et de grande débandade idéologique, on le redécouvre. Même le très libéral conseiller de l’Élysée, Alain Minc, s’est récemment déclaré « marxiste » – sans rire – en matière d’analyse économique.
Mais qui fut Marx ? Qu’a-t-il vraiment dit ? Ce petit ouvrage offre une introduction ludique à sa pensée, sa vie, son œuvre. Un panorama clair et souvent drôle qui associe bande dessinée et philosophie, humour et esprit de synthèse pour présenter dans toute son actualité la pensée du principal théoricien de l’anticapitalisme.
Marx est resté célèbre pour son explication des contradictions et des crises du capitalisme. Pour en savoir plus, on suivra le roman policier du Capital : à la recherche de la valeur perdue, on retracera les mécanismes de l’accumulation du capital jusqu’à percer le secret du fétichisme de la marchandise.
À la fois aide-mémoire, cours d’introduction et lecture récréative, Marx, mode d’emploi, offre une petite trousse à outils pour la pensée et pour l’action.

Daniel Bensaïd, professeur de philosophie de l’université de Paris-VIII, cofondateur de la Ligue communiste révolutionnaire, est animateur du Nouveau parti anticapitaliste.

Charb (Stéphane Charbonnier), dessinateur et journaliste, il a été assassiné le 7 janvier 2015 dans l’attentat qui a décimé l’équipe de Charlie Hebdo.

ISBN 9782355220159
Parution
Nb de pages 212
Dimensions 141 x 206 mm

Table des matières

Introduction
1. Comment on devient barbu ? et communiste
Du fils prodigue… au fils prodige
La mue
Du moment utopique au communisme
L’irruption du spectre
2. De quoi Dieu est-il mort ?
L’opium du peuple
La « question juive »
Le premier communisme
La critique des fétiches terrestres
3. Pourquoi la lutte, c’est classe
Le prolétariat en chair et en os
Exploiteurs et exploités
« De vastes groupes d’hommes »
4. Comment le spectre devint chair. Et pourquoi il sourit
Les thèses du Manifeste
L’esprit de l’insurrection
5. Pourquoi les révolutions ne sont jamais à l’heure
L’histoire à contretemps
Une autre philosophie de l’histoire
6. Pourquoi la politique perturbe les horloges
L’extension du domaine de la lutte
La Commune, l’État et la révolution
Abolition ou dépérissement de l’État
Chœur victorieux ou solo funèbre
7. Pourquoi Marx et Engels sont des intermittents du parti
La Ligue des communistes : qu’entend-on alors par parti ?
L’AIT et les lendemains de la Commune
La critique du programme de Gotha
La forme parti
8. Qui a volé la plus-value ? Le roman noir du capital
La scène du crime : le procès de production du capital (livre I)
Le blanchiment du butin : la circulation du capital (livre II)
Le fade du grisby : le procès d’ensemble de la production capitaliste (livre III)
9. Pourquoi M. le Capital risque la crise cardiaque
« L’argent crie son désir »
Déséquilibre logique
Le capital porte en lui la crise
Crises d’hier et d’aujourd’hui
10. Pourquoi Marx n’est ni un ange vert ni un démon productiviste
Les illusions du progrès
L’homme et la nature
Le capital hors limites
11. Comment ? et à quoi ? pense le Dr Marx
Faire science autrement
La logique du Capital
12. Un héritage sans propriétaires, en quête d’auteurs
​Marx sans « ismes ».

Des mêmes auteurs