On ne naît pas mec

Petit traité féministe sur les masculinités

Pourquoi parler encore des mecs ? Quand tout se passe comme si les humains étaient hommes par défaut et femmes par exception, il semble qu’on n’en parle déjà que trop.
À y regarder de plus près, cependant, on parle beaucoup d’hommes mais plus rarement des hommes. On parle d’individus en particulier, bien peu de la classe des hommes dans son ensemble.
On parle des Grands Hommes, moins de tous ceux qui envoient des photos de leur pénis sur Internet. On parle plus des ministres que des violeurs (sauf quand il s’agit du même type).
Alors, si nous retournons le regard féministe vers les hommes, que voyons-nous ? Soudain, on comprend comment les hommes sont construits et les histoires qu’on se raconte sur la « nature masculine » se révèlent mensongères. On voit que l’amour des hommes pour les femmes n’est pas un cadeau. On voit qu’en un sens les hommes préfèrent de toute façon les hommes, ce qui ne les empêche pas d’être homophobes.

Je suis une femme blanche, trans et lesbienne et mon point de vue n’est pas moins neutre qu’un autre. Je vais recourir à des statistiques, des théories, des histoires, des dessins et des punchlines pour vous faire poser un nouveau regard sur vos pères, vos frères, vos compagnons, vos ex – et peut-être sur vous-même.

Daisy Letourneur est l’autrice du blog « La Mecxpliqueuse » où elle écrit sur les masculinités depuis 2017. Elle est aussi militante féministe, trans et lesbienne, membre du collectif « Toutes Des Femmes ».

 

 

Version Papier 18 €
Version Numérique 12,99 €
ISBN 9782355221521
ISBN numérique 9782355222023
Parution
Nb de pages 224
Dimensions 140 x 205 mm

Actualités

Extraits Presse

Ce petit traité féministe sur les masculinités est une pépite. Il présente un panel de comportements, de présupposés, de rapports systémiques qu’entretiennent les hommes – du genre masculin – avec les femmes, mais aussi avec les autres hommes et a fortiori avec le monde.

Marie Fouquet - Livres Hebdo - 28/04/2022

Très bon (et hilarant) livre s’attaquant à la construction sociale des masculinités, tout en critiquant, et c’est l’une des originalités de cet essai, la notion très en vogue de “déconstruction”.

Amélie Quentel - Les Inrockuptibles - 06/05/2022

Des conclusions clairement exposées et sourcées, le tout sur un ton mordant.

Victorine de Oliveira - Philosophie Magazine - 01/06/2022

Avec son Petit traité féministe sur les masculinités, l’autrice Daisy Letourneur épingle les mecs (machos, mascus, woke) et plus globalement le système patriarcal qu’ils constituent, avec beaucoup d’humour et de verve.

Clément Arbrun - Terrafemina - 31/05/2022

On ne naît pas mec bouscule les idées reçues – qui sont légion – et invite à porter un regard neuf, plus complet, sur les pratiques et les incarnations quotidiennes du masculin. Le texte est, en sus, parsemé de désopilantes caricatures de la main de l’autrice, qui convoque ici Dark Vador, là un bodybuilder en slip léopard ou encore les personnages du dessin animé Scooby-Doo. Des figures et des inspirations de la culture pop qui illustrent le propos avec une fantaisie et une causticité bien senties.

Alexis Duval - Le Monde - 22/06/2022

À travers une analyse fine des composantes de la masculinité et des normes de genre, la journaliste, blogueuse et militante du collectif “Toutes des femmes” décrypte les ressorts du patriarcat dans son ouvrage On ne naît pas mec.

Eugénie Barbezat - L'Humanité - 24/06/2022