Sorcières

La puissance invaincue des femmes

Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?
Ce livre en explore trois et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante — puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant — puisque l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur.
Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

Mona Chollet est journaliste au Monde diplomatique. Elle est notamment l’auteure de Beauté fatale. Les nouveaux visages d’une aliénation féminine et de Chez soi. Une odyssée de l’espace domestique (Zones, 2012 et 2015).

 

Prix de l’essai Psychologies-Fnac 2019

 

 

Version Papier 18 €
Version Numérique 12,99 €
ISBN 9782355221224
ISBN numérique 9782355221347
Parution
Nb de pages 240
Dimensions 140 x 205 mm

Actualités

Extraits Presse

On utilise encore aujourd’hui le terme de « sorcières » pour caricaturer des femmes de pouvoir, les femmes vieillissantes ou tout simplement les femmes libres. Dans son dernier essai, Sorcières. La puissance invaincue des femmes, Mona Chollet, journaliste au Monde diplomatique et auteure des excellents Beauté fatale et Chez soi, s’interroge sur ce qu’il reste aujourd’hui des grandes chasses aux sorcières, c’est-à-dire le massacre de dizaines de milliers de femmes en Europe entre les XVIet XVIIe siècles. (…) Très incisive dans ses tweets et sur son blog « la Méridienne », Mona Chollet parle de son sujet avec calme et retenue. Et finit par convaincre : la sorcière est une figure plus fascinante et stimulante que repoussante.

Anaïs Moran et Catherine Calvet - Libération - 24/09/2018

Que reste-t-il des chasses aux sorcières, ce massacre de dizaines de milliers de femmes qui fut perpétré par l’Etat, en Europe, à la Renaissance ? Une misogynie tenace, qui teinte toujours le regard que portent nos sociétés sur les célibataires, les femmes sans enfant, les femmes vieillissantes, ou tout simplement, les femmes libres. Telle est la thèse que développe Mona Chollet, journaliste et auteure des précieux Chez soi et Beauté fatale, dans son dernier essai Sorcières. La puissance invaincue des femmes. Aujourd’hui plus que jamais, les sorcières nous parlent de notre monde et ouvrent la voie.

Weronika Zarachowicz - Télérama - 10/10/2018

Un livre vivifiant, qui rappelle la place centrale occupée par la Suisse dans la persécution infligée aux sorcières à partir du XVe siècle. Figures tutélaires pour les un(e)s, menaces à la suprématie masculine pour les autres, les sorcières incarnent à la fois l’histoire de la misogynie et les preuves d’autres féminités possibles. En s’appuyant sur des exemples empruntés à l’actualité et à la culture pop, d’une plume alerte et tonifiante, Mona Chollet réenchante ce droit qu’incarnent à leur manière les sorcières, celui de vivre en dehors des stéréotypes.

Salomé Kimer - Le Temps - 20/10/2018

Dans “Sorcières – La puissance invaincue des femmes”, la journaliste Mona Chollet revient sur l’extermination en Europe de dizaine de milliers d’entre elles aux XVIe et XVIIe siècles. L’auteure de “Chez soi” et “Beauté fatale” y analyse de façon passionnante comment ces chasses terribles ont contribué à façonner le monde misogyne dans lequel nous vivons… et comment la figure de la sorcière peut s’avérer être un modèle inspirant “montrant la voie” à celles qui souhaitent le renverser “cul par-dessus tête”.

Amélie Quentel - Les Inrocks - 12/09/2018

Dans un essai au succès inattendu, la journaliste Mona Chollet explore l’histoire et l’utilisation sociale de cette figure mythique. […] Nourri de références universitaires autant que populaires, le travail de Mona Chollet convoque d’autres formes de féminités possibles. Vive les sorcières !

Estelle Lenartowicz - Lire - 01/12/2018

Dans l’essai « Sorcières », Mona Chollet rappelle que les chasses aux sorcières ont valu la mort à des milliers de femmes entre le XVe et le XVIIe siècle. Elle s’interroge sur les traces laissées par cette histoire dans notre représentation de ce que devrait être une femme « acceptable ».

Sandrine Samii - Le Nouveau Magazine littéraire - 13/09/2018

En croisant des sources universitaires, des références à la culture populaire et l’histoire personnelle qui la relie à cette figure mythique, Mona Chollet explore la vision du monde que la traque des sorcières a cherché à promouvoir – et ses conséquences sur la société d’aujourd’hui. Et signe un essai vertigineux, qui interroge autant qu’il explique, les fondements du système patriarcal.

Clément Pouré - Vice - 14/09/2018

Dans un opus stimulant, Mona Chollet fait de la sorcière une métaphore féministe. […] Sa plume vive, singulièrement éloquente quand elle noue aux problématiques contemporaines ses questionnements intimes, démontre en quoi les femmes qui s’émancipent aujourd’hui de certaines injonctions sociales sont les héritières de celles qu’on condamnait au bûcher.

Irène Languin - La Tribune de Genève - 23/11/2018

Un livre vigoureux et incisif, bienvenu à l’heure où le droit des femmes reculent presque partout.

Sylvie Brunel - La revue - 01/01/2019

Dans “Sorcières. La puissance invaincue des femmes” (Ed. Zones), Mona Chollet fait de cette figure un modèle d’empowerment.

Elle - 14/09/2018

Fantasme ésotérique pour certains, icône féministe pour d’autres : la sorcière marque son retour dans l’imaginaire collectif. Dans son dernier ouvrage, l’essayiste revient sur cette figure persécutée qui, au-delà du mythe, incarne la permanence des préjugés sexistes.

Mouvement - 01/09/2018

Mona Chollet nous amène à questionner ce que l’on prend pour acquis et immuable. […] Cet essai est doté de toutes les qualités pour éveiller les consciences ; après avoir l’avoir lu, ceux qui vous traiteront de sorcière auront des chances de vous flatter.

Élisa Joly - Libération - 11/01/2019

L’autrice réhabilite la figure de la sorcière, cette femme dangereusement indépendante, instruite et forte.

Aude Lorriaux - Slate - 17/09/2018

Mona Chollet rappelle comment un qualificatif infamant est devenu un symbole de la résistance des femmes à la domination masculine.

Gilles Bastin - Le Monde - 14/09/2018

Dans cet essai, l’auteure de “Beauté fatale” et de “Chez soi” décortique cette figure de notre histoire – et de notre imaginaire – et démontre comment des femmes d’aujourd’hui, celles qui s’émancipent de certaines normes sociales, sont en fait des héritières directes de celles qu’on traquait, chassait, censurait, éliminait à la Renaissance.

Marine Le Breton - Le Huffington Post - 16/09/2018

Cet essai, véritable page-turner, est à mettre entre toutes les mains de celles et ceux qui s’intéressent aux sorcières, au féminisme ou simplement à la place de la femme dans la société. Il permet notamment de comprendre à quel point les chasses aux sorcières d’autrefois ont influé sur la représentation des femmes d’aujourd’hui. Brillant, documenté et passionnant.

Hélène Lisle - Femme Actuelle - 26/10/2018

Dans son passionnant essai Sorcières, la journaliste du Monde diplomatique Mona Chollet (Chez soi, Beauté fatale) analyse les réappropriations contemporaines de la figure de la sorcière, notamment par les mouvements féministes. […] Un livre-talisman érudit et captivant, déjà occulte.

Trois Couleurs - 01/11/2018

C’est un livre difficile à lâcher une fois ouvert, un essai qui se lit comme un récit d’aventures, une promenade brillante, drôle et libératrice à travers l’Histoire. Mona Chollet n’en est pas à son premier coup d’essai mais ici, c’est un coup de maîtresse. […] À s’offrir et à offrir à toutes les femmes, et les hommes, qu’on aime.

Magazine Femmes ici et ailleurs

Journaliste au Monde Diplomatique, Mona Chollet réjouit les âmes à chaque nouvel essai. Après « Beauté fatale » et « Chez soi : une odyssée de l’espace domestique » (Zones, 2012 et 2015), elle poursuit sa remise en question de la bonne manière d’être une femme et s’attaque cette fois à démonter le mythe de la sorcière.

Aliénor Debrocq - L'Echo - 29/12/2018

La sorcière fait peur, vive la sorcière ! En mêlant pop culture, journalisme et introspection, l’auteure de Beauté fatale et Chez soi (La Découverte) montre que les chasses aux sorcières des XVIe et XVIIe siècles ont imposé par la terreur une certaine idée de la femme qui domine encore nos imaginaires.

Marguerite Baux - Grazia.fr - 13/01/2019

Avec son riche appareil critique et son style fluide, la prose passionnante de Mona Chollet est non seulement pédagogique et d’une densité exceptionnelle – elle est indispensable, salutaire et d’utilité publique. À lire d’abord par toutes, puis par tous.

Sens critique - 14/10/2018

Michelet avait magnifié la sorcière, Mona Chollet la réveille et s’arrange pour que toute lectrice partage ses pouvoirs. Sorcières. La puissance invaincue des femmes est un essai à la fois très personnel et très stimulant.

Le Temps - 22/12/2018

Une ode à l’insoumission et à l’indépendance pour apprendre à s’aimer en tant que femme, dans un essai argumenté, salutaire et indispensable.

Rebelle Santé - 01/11/2018

Passionnant et instructif !

La Recherche - 01/12/2018

Dans un nouvel ouvrage publié par les Éditions Zones intitulé  Sorcières, La puissance invaincue des femmes, l’autrice Mona Chollet déroule le fil du temps et nous prouve que la chasse aux sorcières des siècles passés n’est pas sans lien avec la misogynie des heures contemporaines et du monde patriarcal dans lequel nous vivons aujourd’hui… Si c’est non seulement passionnant, c’est aussi totalement addictif.

Toute la Culture - 03/10/2018

Le livre de Mona Chollet, journaliste au Monde diplomatique, renouvelle le regard porté sur les différentes figures de sorcières à travers le temps. Elle leur redonne toute leur place dans l’histoire des luttes des femmes et de leur « puissance invaincue ».

En attendant Nadeau - 23/10/2018

Table des matières

Remerciements
Les héritières
Introduction
« Une victime des Modernes et non des Anciens »
Éliminer les têtes féminines qui dépassent
Une histoire niée ou déréalisée
Du Magicien d’Oz à Starhawk
La visiteuse du crépuscule
Comment cette histoire a façonné notre monde
Dévorer le cœur du marin de Hydra
1. Une vie à soi. Le fléau de l’indépendance féminine
Assistées, fraudeuses et électrons libres
L’aventurière, modèle interdit
Sus aux réfractaires
L’ombre des bûchers
Qui est le Diable ?
Des femmes toujours « fondues »
Le réflexe de servir
L’« institution de la maternité », boulet au pied
2. Le désir de la stérilité. Pas d’enfant, une possibilité
Un élan vers d’autres possibles
L’alchimie subtile du (non‑)désir d’enfant
Une zone de non‑pensée
Le dernier bastion de la « nature »
Dans la clairière
Une parole inadmissible
Le dernier secret
3. L’ivresse des cimes. Briser l’image de la « vieille peau »
Toujours déjà vieilles
Un marché de dupes
Un arrêt sur image éternel ?
Quand les femmes commencent à répondre
Les gardiennes de la lisière
« La figure privilégiée de l’abjection »
Le désir diabolisé
« Inventer l’autre loi »
4. Mettre ce monde cul par-dessus tête. Guerre à la nature, guerre aux femmes
« Excellence à quoi ? »
La mort de la nature
Dreuf, Popokoff et les autres
Toutes des affabulatrices
Naissance d’une solidarité subliminale
Traiter le patient comme une personne
Quand l’irrationalité n’est pas du côté que l’on croit
L’ébauche d’un autre monde
La révolte des « bonnes femmes hystériques »
Penser deux libérations à la fois
« Votre monde ne me convient pas ».

Du même auteur